Nue-propriété : investir dans les murs, déléguer la gestion locative

Préparer son avenir en toute sérénité, sans contraintes de gestion locative

Investir dans l’immobilier en nue-propriété, autrement dit posséder les murs du bien immobilier mais pas sa jouissance, est un dispositif intéressant si vous souhaitez :

Nue-propriété : qu’est-ce que c’est ?

La nue-propriété est le fait de posséder un bien immobilier ou fiscal sans disposer de sa jouissance. Nous nous intéresserons ici au cas particulier de la nue-propriété d’un bien immobilier.La nue-propriété est l’une des composantes de la pleine propriété. La pleine propriété est composée de :

  • l’usufruit : le fait d’utiliser un bien immobilier, c’est-à-dire l’occuper ou le louer
  • la nue-propriété : le fait de disposer d’un bien immobilier, c’est-à-dire être propriétaire des murs et pouvoir le vendre

Le principe de nue-propriété est utile dans divers cas, par exemples :

  • vendre un appartement en viager
  • donner la nue-propriété de sa résidence principale à ses enfants

Investir en nue-propriété : comment ça marche ?

Certains programmes immobiliers vous proposent d’investir en nue-propriété. Le droit de propriété de l’appartement est alors démembré entre la nue-propriété et l’usufruit pour une durée fixe contractuelle :

  1. L’investisseur immobilier détient la nue-propriété du bien immobilier neuf.
  2. Un bailleur social ou institutionnel détient l’usufruit : il assure la gestion locative, l’entretien du bien, les travaux et le règlement des taxes.
  3. Une fois la période d’usufruit écoulée, l’investisseur obtient la pleine propriété de son bien immobilier. La reconstitution est automatique : elle n’engendre aucun frais ou formalité.

Investir en nue-propriété : quels avantages ?

Vous augmentez votre capacité d’investissement

En achetant un bien immobilier neuf en nue-propriété, vous bénéficiez d’une décote immédiate sur le prix d’achat du bien. Celle-ci est est équivalente au montant total des loyers nets de fiscalité encaissés sur la période d’usufruit temporaire.

En outre, vous n’avez pas à verser les impôts liés à ce bien immobilier :

  • taxe foncière
  • revenus fonciers
  • IFI

Vous investissez en toute sérénité

En vous déchargeant de l’usufruit du bien, vous vous prémunissez contre les risques locatifs : la responsabilité incombe au gestionnaire du bien immobilier. De fait, votre effort d’épargne reste fixe sur toute la durée de la nue-propriété.

Vous vous libérez des contraintes de gestion

La gestion locative de votre bien immobilier et son entretien sont assurés par le bailleur-usufruitier, et ce pendant toute la durée de l’usufruit temporaire.

Vous pouvez revendre votre bien dès que vous le souhaitez

Vous êtes libre de revendre votre bien immobilier acheté en nue-propriété à tout moment, même avant la fin de la durée de démembrement définie lors de l’acquisition. Vous conservez les avantages fiscaux et financiers acquis.

Investir en nue-propriété : quel bien immobilier sélectionner ?

Soyez vigilant sur la localisation du bien immobilier neuf. Privilégiez les environnements attractifs, où la demande de logements à louer est forte : les agglomérations et métropoles présentant un fort dynamisme économique et entreprenant de grands projets urbains (Nantes, le Grand Paris, Bordeaux, Rennes, …). Plus votre bien sera bien placé, mieux vous pourrez le revaloriser.